Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/ir_developpement/laconstance.interrelie.info/Sources/Load.php(225) : runtime-created function on line 3
Le NaNoWriMo

La Constance du Jardinier

*


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

From the news...

Pages: [1]
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Le NaNoWriMo  (Lu 4707 fois)
BĂ©lier
Administrateur
Les pouces verts
*****
Messages: 619


Voir le profil
« le: 27 Octobre 2009 à 01:16:57 »

Le National Novel Writing Month. Qu'ajouter ?
Journalisée

Si tu n’as pas de maison, elle ne prendra pas feu
Et tu ne te battras jamais avec un ami, si tu n’as pas d'ami
Pense pour toi, décide pour toi : avoir ou ne pas avoir

http://belier.interrelie.info/
Gaetan
Haricot dans du coton mouillé
*
Messages: 41



Voir le profil WWW
« Répondre #1 le: 27 Octobre 2009 à 11:21:29 »

Ah ok, en fait, je crois que j'avais déjà lu quelque chose sur ce défi sur le blog de Sweeps Quirks !

Pourquoi pas ? Pour celui qui a envie d'écrire une histoire par trop longue mais n'a jamais réussi à la commencer, c'est une bonne idée. Mais bon, je pense qu'il ne faut pas être uniquement focalisé sur la contrainte du nombre des mots. Si c'est pour se retrouver le 30 novembre avec un texte bon à jeter à la poubelle, ça n'en vaut pas la peine.

Sinon, je trouve qu'une bonne idée serait de faire un mix avec une constance 2000. En écrivant 2000 mots six jours par semaine, on arrive pile à 50000 le 30 novembre.
Journalisée

BĂ©lier
Administrateur
Les pouces verts
*****
Messages: 619


Voir le profil
« Répondre #2 le: 27 Octobre 2009 à 12:09:03 »

Mais l'objectif du NaNo n'est clairement pas de produire un texte valable. Il force à une écriture bâclée, trop rapide pour se montrer perfectionniste ou même soigneux. "Ecrire un roman en un mois", ça ne peut pas se faire correctement (à moins de s'appeler Boris Vian ou Honoré de Balzac, mais c'est assez rare...).

Non, le NaNo est là pour débloquer les auteurs qui justement ont des difficultés à avancer. Et je crois que nous sommes nombreux dans ce cas. J'y vois une occasion de ne pas trop s'attacher à produire le verbe parfait et cesser de se chercher des excuses : à un moment donné, il faut écrire.

Ensuite, Ă©videmment qu'un texte Ă©crit pendant le NaNo risque de demander plus longtemps en rĂ©criture et correction que le NaNo lui-mĂŞme  icon_sueur
Journalisée

Si tu n’as pas de maison, elle ne prendra pas feu
Et tu ne te battras jamais avec un ami, si tu n’as pas d'ami
Pense pour toi, décide pour toi : avoir ou ne pas avoir

http://belier.interrelie.info/
Askena
Un petit coin potager dans le jardin
***
Messages: 152


Voir le profil WWW
« Répondre #3 le: 27 Octobre 2009 à 23:27:57 »

Cela fait trois ans que je suis inscrite au Nano, et je n'ai pas gagné lors des deux dernières années... Cette année, bien que ce ne soit pas l'idéal dans ma situation actuelle, je compte bien participer, et essayer de gagner ! (si je fais une troisième défaite, je vais mourrir de honte ^^)

Je pense que pour quelqu'un passionné d'écriture, c'est vraiment une expérience passionnante, limite transcendante à vivre. C'est une ambiance de folie, une émulation très forte, (les Word Wars, qui incitent certains à se dépasser). Je ne sais pas comment expliquer, mais quand tu sens que pendant un mois tu va vivre quotidiennement avec ton texte en même temps que des miliers de personnes, c'est assez...grisant. Moi qui a été si souvent isolée dans ma démarche d'écriture (mes camarades de lycée me prenait carrément pour une folle parce que ma grande passion c'était d'écrire), j'ai trouvé ça génial...

Lorsque j'ai repris mes NaNo, deux-trois mois après le 30 novembre (histoire de souffler un peu et de ne pas arriver à saturation), j'ai été assez satisfaite. De plus, avoir à écrire dans un tel contexte m'a aider à comprendre certaines de mes erreurs et pourquoi j'avais du mal à écrire certaines choses...
Dans mon cas, ce sont les dialogues. Je déteste à avoir faire des dialogues, parce que je n'arrive pas à en écrire. Pour moi, ils doivent avoir une utilité, être crédibles, ne pas tomber à plat... Le problème est qu'un roman sans dialogue est assomant et affreux à lire. Le point de vue omniscient, le "je", oui ça va mais au bout d'un moment faut changer un peu.
Bref, alors que je me prends parfois des heures durant la tête pour trouver le dialogue parfait, la réplique qui fait mouche, mais qui doit prendre en compte le caractère du perso... Je me suis rendue compte que les dialogues écrits dans l'urgence n'étaient finalement pas si mauvais que ça, qu'ils étaient spontanés et réalistes.

Bien évidemment, mes nano-romans sont loins d'être parfaits. Il y a d'abominables fautes de styles, des répétitions, des descriptions maladroites et j'en passe...
Mais au niveau de la trame, cela fonctionne (il faut s'organiser un minimum pour être sûr que l'intrigue ne mène pas dans une impasse), ce que je voulais écrire y est, même si sur la forme c'est pas trop ça ^^.

Je comprends que le Nano puisse faire peur et que l'on puisse penser qu'écrire dans un laps de temps déterminé ne produise qu'un résultat médiocre.
Mais le vrai défi du Nano, c'est de se lançer. Tout simplement.
Ca booste le moral de voir qu'on peut écrire au kilomètre comme ça, sans difficulté.
D'ailleurs cette année, j'ai prévu de la fantasy au programme. Je n'en ai jamais écrit, la dernière fois que j'en ai lu remonte à six ans et je ne me suis jamais sentie d'affinités particulières avec ce genre mais malheureusement mon histoire est pile dans cette conjoncture là ^^.
Ce sera une grande première pour moi, et j'ai hâte de voir ce que cela donnera ^^
Journalisée

BĂ©lier
Administrateur
Les pouces verts
*****
Messages: 619


Voir le profil
« Répondre #4 le: 27 Octobre 2009 à 23:54:25 »

Askena, ton témoignage m'a touché... Je me lancerais presque. Si seulement le NaNo ne tombait pas en Novembre, mois de misère s'il en est ! En tous cas, j'ai senti que l'expérience t'a apporté quelque chose que je t'envie un peu. Merci de l'avoir partagé.
Journalisée

Si tu n’as pas de maison, elle ne prendra pas feu
Et tu ne te battras jamais avec un ami, si tu n’as pas d'ami
Pense pour toi, décide pour toi : avoir ou ne pas avoir

http://belier.interrelie.info/
Sangjin
Fleurs en pot sur le rebord de la fenĂŞtre
**
Messages: 58



Voir le profil
« Répondre #5 le: 05 Novembre 2009 à 15:17:10 »

Je ne sais pas ce que ça va donner, mais je me suis également lancer dans le nanowrimo avec une préquelle de Rocresta (finalement, les deux premières années de formation des étudiants)
Je trouve ça mĂ©gacool.  icon_ninja2
Journalisée
Pages: [1]
Imprimer
 
Aller à: